7 exercices de poids corporel pour prévenir les douleurs articulaires

7 Body-Weight Exercises To Prevent Joint Pain

Les grincements d'articulations peuvent régulièrement affliger les athlètes qui consacrent beaucoup d'efforts à leur entraînement.

Heureusement, il existe des moyens de développer la mobilité et la force des articulations pour empêcher la douleur de frapper et de limiter les performances.

Ici, Built for Athletes examine sept exercices de poids corporel que vous pouvez faire.

Pont fessier à une jambe

Pour ceux qui passent la majeure partie de la journée assis derrière un bureau, les muscles fessiers peuvent être désactivés et doivent être activés. La réalisation de ponts fessiers à une jambe peut aider à activer les muscles autour des hanches et des genoux.

Rangée inclinée à 45 degrés

Construire les deltoïdes arrière est important pour stabiliser les épaules lorsque vous faites des levées lourdes qui impliquent des techniques compliquées. Une rangée inclinée à 45 degrés est l'un des meilleurs exercices pour renforcer cette zone.

Marche latérale de la bande

L'exercice le plus couramment utilisé pour renforcer les hanches est probablement la marche latérale avec la bande. Il aide à développer des muscles abducteurs forts qui peuvent aider à prévenir les blessures de surutilisation en particulier.

Squat fendu bulgare

Le poids est transféré sur le haut du genou et de la cheville dans le squat divisé bulgare, vous ciblez donc un certain nombre d'articulations du bas du corps, tout en travaillant unilatéralement pour corriger les déséquilibres.

Pompes

Les pompes sont un moyen efficace de renforcer les muscles des épaules sans alourdir le corps.

Rotation externe du câble

Les coiffes des rotateurs peuvent subir beaucoup d'usure lorsque vous soulevez des charges lourdes, donc effectuer des exercices de rotation externe pendant votre échauffement est un bon moyen de les activer. Un câble est une source utile de résistance.

Fentes de marche

Les fentes de marche aident à nouveau à la stabilité de la cheville et du genou et sont souvent favorisées en raison du fait qu'elles impliquent un mouvement fonctionnel. L'équilibre est essentiel, ils peuvent donc également être utiles pour renforcer la stabilité du noyau.