Aperçu du quart de finale CrossFit : les athlètes s'affrontent pour être les plus en forme d'Europe

CrossFit Quarterfinal Preview: Athletes Compete To Be Fittest In Europe

Les quarts de finale des CrossFit Games débutent ce week-end avec les meilleurs athlètes européens s'affrontant dans un nouveau format unique.

Ceux qui se sont qualifiés via The Open en terminant dans le top 10% des individus de leur continent participeront à l'événement en ligne, qui comprend 2 344 femmes et 3 594 hommes en Europe.

CrossFit HQ a annoncé la restructuration du processus de qualification en raison du manque d'événements internationaux sanctionnés en raison des restrictions de voyage en 2021.

Seuls les 60 hommes et 60 femmes les mieux classés dans chaque quart de finale accéderont aux demi-finales.

Un certain nombre de grands noms sont impliqués en Europe, dont trois anciennes championnes des CrossFit Games dans la division féminine avec Samantha Briggs, Katrin Davidsdottir et Annie Thorisdottir, toutes en tête d'affiche.

Ils sont rejoints par une cohorte de femmes talentueuses telles que l'Irlandaise Emma McQuaid, la Hongroise Laura Horvath et la Polonaise Gabriella Migala, qui ont toutes connu un certain succès sur la scène internationale.

McQuaid était l'Européen le mieux classé de l'Open après s'être classé 6e et a un solide bilan dans les compétitions en ligne après avoir terminé dans le top 20 de l'Open chaque année depuis 2016.

Une absente notable sera Sara Sigmundsdottir, qui a annoncé le mois dernier que sa saison était terminée en raison de graves lésions aux ligaments du genou.

Chez les hommes, l'Islandais Bjorgvin Karl Gudmundsson est le favori évident. Le joueur de 28 ans a à son actif cinq classements parmi les 10 premiers aux Jeux et a été le meilleur athlète d'Islande au cours des six dernières années.

Il sera remis en compétition par Frederik Aegidius, Jonne Koski et le Britannique Elliot Simmonds, mais le côté masculin de la compétition a peu de noms puissants car les Jeux ont été largement dominés par les Américains et les Canadiens ces dernières années.

Un nom relativement inconnu à surveiller sera Oleg Lascenko, un Britannique en compétition à Abu Dhabi, qui était le meilleur Européen de l'Open de cette année.