Rapport sur les quarts de finale CrossFit: le Britannique Reggie Fasa est le plus en forme d'Europe

CrossFit Quarterfinals Report: Britain’s Reggie Fasa Is Fittest In Europe
Les tout premiers quarts de finale des CrossFit Games se sont terminés avec Reggie Fasa en tête du classement masculin en Europe.

Fasa, un ancien joueur de rugby des Newcastle Falcons, a connu le meilleur week-end de sa carrière jusqu'à présent en devançant le Suédois Simon Mantyla et le Finlandais Jonne Koski, qui est lui-même cinq fois athlète des CrossFit Games.

À 26 ans, Fasa connaît une saison remarquable après avoir réalisé son tout premier top 100 à l'Open en se classant 38e.

Il sera rejoint en demi-finale par Laura Horvath qui était la meilleure des femmes européennes, avec un certain nombre de grands noms tels que Gabriela Migala, Kristin Holte, Emma McQuaid, Sam Briggs et Katrin Davidsdottir qui progressent tous.

L'ancienne championne des CrossFit Games Annie Thorisdottir ne montre aucun signe de rouille après avoir raté les Jeux de l'année dernière pour la naissance de son premier enfant, faisant partie du top 10.

De l'autre côté de l'Atlantique, c'est Travis Mayer qui a terminé l'homme le plus en forme, devançant de peu Scott Panchik et Jeffrey Adler, les deux meilleurs athlètes de l'Open.

Mayer a été franc en déclarant qu'il s'était donné pour objectif de continuer et de gagner les Jeux.

"Il y avait un objectif que j'avais quand je suis entré dans ce que je voulais accomplir, et je ne pense pas que je vais m'arrêter jusqu'à ce que je sois au moins là et que je sache ce dont je suis réellement capable, " il a dit. « Vous n'abandonnez pas jusqu'à ce que vous fassiez ce que vous avez décidé de faire. Je veux gagner et c'est ce que je veux faire.

Amanda Barnhart est arrivée en tête de la division féminine nord-américaine, avec la sensation adolescente de The Open Emma Cary montrant à nouveau une forme solide en se classant quatrième.

Ailleurs, Tia-Clair Toomey-Orr a montré sa domination en remportant quatre des cinq tests en Océanie, et il est difficile de voir l'Australienne se faire battre du tout cette saison en ce moment.

Elle a fait l'éloge de la configuration de l'entraînement et des partenaires d'entraînement qu'elle a à sa base de Nashville, en particulier Brooke Wells qui a terminé cinquième en Amérique du Nord.

"Brooke et moi avons une relation où nous sommes très compétitifs les uns avec les autres mais de manière saine", a déclaré Toomey-Orr. "Autant je veux réussir, autant je veux pousser Brooke à réussir également, et je pense que cela va dans le sens inverse.

"Ayant cette dynamique, cette atmosphère, je sais que je dois l'apporter pour pouvoir continuer à la pousser.

"Si elle me bat, cela signifie simplement que je dois m'améliorer et pousser encore plus fort, et en fin de compte, c'est pour cela que je m'entraîne si dur. Pour continuer à être poussé vers de nouvelles limites.

"Toute cette saison a si bien commencé, et j'ai en quelque sorte trouvé un nouvel amour pour le sport."