Rapport du championnat CrossFit de Dubaï : Fikowski et Sigmundsdottir remportent des prix de 50 000 $

Dubai CrossFit Championship Report: Fikowski & Sigmundsdottir Win $50k Prizes

Brent Fikowski et Sara Sigmundsdottir ont remporté les titres masculin et féminin aux championnats CrossFit de Dubaï, réclamant 50 000 $ chacun dans le processus.

Sigmundsdottir poursuit sa séquence de victoires après avoir remporté des victoires à l'Open et au Filthy 150 déjà cette saison. L'Islandaise a connu une première journée décevante selon ses critères, terminant sixième et 10e dans les épreuves deux et trois, mais était au sommet de sa forme par la suite et n'a jamais quitté le top cinq lors d'un entraînement.

Dans la division masculine, le Canadien Fikowski a connu deux derniers jours incroyables, ne terminant jamais parmi les trois premiers lors des six derniers entraînements et remportant des victoires consécutives dans les épreuves sept et huit.

Le finaliste des Jeux de 2017 a déclaré que le résultat préparerait parfaitement sa saison : « En entrant dans cette compétition, je voulais en sortir en me sentant moi-même. Se sentir en confiance, se sentir en forme et vraiment en profiter. Et lorsque ces choses se produisent, généralement les résultats prennent soin d'eux-mêmes.
«Ils ont fait un très bon travail pour attirer les gens à venir ici. Vous pouviez sentir la foule. Surtout dans le chipper - on pouvait vraiment sentir la foule et c'était l'une des expériences les plus folles que j'ai eues en tant que compétiteur.

"C'est génial que ça gagne en notoriété et que les gens viennent ici pour passer des vacances.

L'ambassadeur de Built for Athletes, Zack George, a décroché la 14e place grâce à un certain nombre de performances impressionnantes, y compris une victoire en manche lors de la neuvième épreuve qui lui a valu la quatrième place pour l'ensemble de l'entraînement.

Et un certain nombre d'autres concurrentes britanniques se sont bien classées, la vétéran Samantha Briggs a réussi à monter sur le podium dans la compétition féminine et a réservé sa place à Madison car Sigmundsdottir et la deuxième Karin Frey se sont déjà qualifiées via The Open.

Elliott Simmonds a réussi un résultat parmi les 10 premiers après avoir remporté la deuxième épreuve alors qu'il y avait un représentant du Royaume-Uni sur le podium de la compétition par équipe alors que Phil Hesketh a aidé l'équipe préparée à la troisième place.