Simple & Efficace : Comment Katie Taylor s'entraîne-t-elle ?

Simple & Effective: How Does Katie Taylor Train?

Katie Taylor est devenue le visage de la boxe féminine et a une fois de plus montré ses lettres de noblesse en tant que championne du monde incontestée des poids légers avec une victoire aux points sur Miriam Gutierrez le 14 novembre.

L'Irlandaise a conquis le cœur des fans de combat du monde entier avec son dévouement immaculé au sport, sa personnalité modeste et son style tenace sur le ring.

Maintenant âgée de 34 ans, Taylor ne prend aucun raccourci à sa base d'entraînement dans le Connecticut, c'est pourquoi elle est devenue une telle puissance dans le sport.

Ici, Built for Athletes examine comment Katie Taylor s'entraîne.

Travail d'endurance aérobie

Comme la plupart des boxeurs, la course à pied fait partie intégrante du régime d'entraînement de Katie Taylor.

Ses séances varient de courses longues et lentes à des séances de sprint rapides. Tout fonctionne pour développer sa capacité aérobique afin qu'elle puisse durer les 10 rounds complets.

Taylor dit que le terrain montagneux du Connecticut aide également à construire des jambes solides pour lui donner une base solide sur la toile.

Travail de force à l'ancienne

De son propre aveu, Katie Taylor ne fait rien d'extraordinaire en matière de travail de force.

Elle s'en tient à des exercices simples comme le développé couché et l'accroupissement, ainsi que beaucoup de travail de poids corporel avec des pompes et des tractions.

À l'instar des entraînements de coupe de bois de Tyson Fury, Taylor a une séance de broyage mental qui consiste à enfoncer un marteau dans un pneu.

Combat régulier

Katie Taylor s'entraînera environ trois fois par semaine lors d'un camp d'entraînement.

Elle ira jusqu'à 12 rounds en fonction de sa distance par rapport à la nuit de combat, et souligne qu'elle n'a jamais peur d'affronter quelqu'un de nouveau lors d'une séance d'entraînement pour tester son QI de boxe sur la façon de les briser. .

La nutrition

Les jours d'entraînement intense, elle mange trois repas par jour. Elle commence par une bouillie garnie de fruits et de miel, puis s'assure d'obtenir des protéines et des glucides de qualité entre les séances.

Le saumon et le poulet sont ses principales sources de protéines.