5 avantages de prendre des BCAA après l'entraînement

5 Benefits Of Taking BCAAs Post-Workout
Les BCAA sont un complément post-entraînement efficace offrant aux athlètes des avantages significatifs.

L'acronyme signifie acides aminés à chaîne ramifiée. Ils sont importants car les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines, qui constituent la structure du corps.

Trois BCAA sont classés comme essentiels : la leucine, l'isoleucine et la valine. Cela signifie qu'ils ne peuvent pas être fabriqués par le corps et doivent être absorbés par notre alimentation.

Ici, Built for Athletes examine certains des avantages de la consommation de BCAA, soit par le biais d'un supplément, soit par le biais d'aliments entiers, après l'entraînement.

Réduire les douleurs musculaires

Les douleurs musculaires d'apparition retardée peuvent vous faire mal entre les séances et vous empêcher de vous entraîner aussi dur ou aussi souvent que vous le souhaitez.

Certaines recherches suggèrent que la prise de BCAA après l'entraînement peut réduire la gravité des douleurs musculaires.

En effet, la douleur est causée par de petites déchirures musculaires et les BCAA aident à réparer les dommages.

Soutenir la croissance musculaire

La raison la plus courante pour laquelle les gens prennent des BCAA est probablement qu'ils peuvent augmenter la croissance musculaire.

Il a été démontré que la leucine - l'un des BCAA essentiels - stimule la synthèse des protéines musculaires, qui est le processus de construction musculaire.

Certaines études ont montré que la consommation d'une boisson contenant des BCAA après un entraînement peut augmenter la synthèse des protéines de plus de 20 %.

Fatigue de retard

Les BCAA peuvent aider à retarder l'apparition de la fatigue pendant l'exercice, vous permettant de pousser plus fort pendant plus longtemps dans vos entraînements.

On pense que cela est dû au fait que lorsque vous faites de l'exercice et que les niveaux de BCAA dans le sang diminuent, la quantité d'un acide aminé appelé tryptophane augmente dans le cerveau. Cela conduit à une plus grande production de sérotonine, ce qui se traduit par une sensation de fatigue.